Kino réalisé sur le thème du Haiku, avec Mathilde Joanny, Salim Lounis et Mathieu Désilets. L'histoire tourne autour de la monstruosité de l'homme à travers la violence gratuite. (2015)